Comment acheter un bien immobilier en Thaïlande ?

5 conseils pour un achat immobilier en toute sérénité.
Thai Property Promotion immobilier en Thaïlande
comment investir dans l'immobilier en Thaïlande
by Thai Property Promotion 01 Decembre 2018

Comment acheter un bien immobilier en Thaïlande ?

La Thaïlande cumule les atouts : paysages et plages de rêve, météo clémente, coût de la vie très bas, dynamisme économique, fiscalité attractive, marché de l’immobilier très accessible...

Pas étonnant que de plus en plus nombreux d’Européens investissent dans l’immobilier au Royaume de Siam en y achetant un appartement ou une villa, afin d’y résider à l’année ou plusieurs mois par an.

Contrairement à une idée reçue, devenir propriétaire au Pays du Sourire n’est ni compliqué, ni risqué dès lors que vous prenez quelques précautions.

Voici comment acheter un bien immobilier en Thaïlande, en toute sérénité.

Faites-vous accompagner

C’est essentiel en tant qu’étranger pour éviter les pièges. Un étranger peut tout à fait être propriétaire d’un bien en Thaïlande mais il doit respecter des règles bien précises liées au droit de propriété.

Il importe à ce titre de se faire conseiller et accompagner par des experts qui maîtrisent parfaitement les subtilités légales et fiscales du pays.

Il faut savoir qu’en Thaïlande, l’investissement immobilier est encadré. Cela s’accompagne de contraintes mais cela vous permet, aussi, de parfaitement sécuriser votre investissement.

Soignez votre projet

  • Pourquoi investissez-vous ?
  • Souhaitez-vous vivre en Thaïlande et occuper votre bien à l’année ?
  • Voulez-vous investir à des fins locatives pour bénéficier d’un complément de retraite, par exemple ?
  • Envisagez-vous de concilier les deux, c’est-à-dire d’occuper votre appartement ou votre villa une partie de l’année et louer votre bien le reste du temps ?
  • Il est fondamental de pouvoir répondre à ces questions car, selon vos objectifs, différentes solutions s’offrent à vous. Cela permet également de définir très précisément votre budget et le mode de financement le mieux adapté à votre situation.

    Financez votre achat immobilier

    Certains biens s’accompagnent de garanties locatives, cela signifie que vous pouvez bénéficier d’un loyer mensuel garanti, que votre bien soit loué ou pas, lorsque vous ne l’occupez pas.

    Le dynamisme du marché est tel que vous pouvez raisonnablement tabler sur des rentabilités allant jusqu’à 10 % et sur une plus-value à la revente. Si ces éléments sont à prendre en considération, il vous faut disposer d’un capital de départ.

    Vous pouvez solliciter votre banque, dans votre pays d’origine, qui vous demandera, bien évidemment, des garanties. En revanche, ne comptez pas sur le soutien d’une banque thaïlandaise car aucune n’accorde de prêts aux étrangers, sauf si vous êtes résident.

    Accordez-vous un peu de temps

    Le marché immobilier thaïlandais est très attractif. Nombreux sont les superbes appartements lovés dans des résidences avec piscine, salle de sport et services de conciergerie. Nombreuses, aussi, sont les villas de rêve avec vue imprenable sur la mer. Nul doute que vous allez en prendre plein les yeux.

    Et votre envie de signer, dans l’instant, sera plus vive encore à l’annonce du prix de vente. Pour vous donner une petite idée, des appartements haut de gamme, proches des plus belles plages du pays, sont accessibles à partir de 60.000 euros.

    Accordez-vous du temps et visitez plusieurs biens avant de faire votre choix.

    N’hésitez à rédiger votre propre cahier des charges compte tenu de vos besoins et priorités. Faites également preuve de curiosité car la Thaïlande pourrait bien vous surprendre.

    Si la réputation de stations balnéaires comme Phuket ou Pattaya n’est plus à faire, d’autres destinations, plus « authentiques » ou plus luxuriantes en termes de nature, par exemple, sont à découvrir.

    Signez votre contrat

    Dès lors que vous avez sélectionné le bien qui vous convient, il vous faudra verser un acompte. Votre conseiller se charge d’effectuer pour vous toutes les démarches administratives : rédaction du contrat, enregistrements officiels, vérification...

    Vous devrez également ouvrir un compte dans une banque thaïlandaise afin d’y percevoir vos loyers, le cas échéant.
    Sachez que vos revenus immobiliers seront alors taxés en Thaïlande qui offre une fiscalité particulièrement attractive. Il n’y a pas non plus de contraintes particulières en ce qui concerne le rapatriement des fonds en cas de revente.

    Chaque année, des milliers d’Européens investissent dans l’immobilier en Thaïlande pour s’assurer des revenus garantis, pour vivre leur rêve de vivre au Pays du Sourire ou bien encore concilier rentabilité et plaisir...

    Alors, pourquoi pas vous ?