Thai Property Promotion sur Forbes.fr

Expert de l'immobilier en Thaïlande.
Thai Property Promotion investir en Thaïlande
Interview de Thai Property Promotion sur Forbes.fr
by Thai Property Promotion 15 Novembre 2018

Interview de Thai Property Promotion sur Forbes.fr

Découvrez l’éclairage de notre expert sur l’investissement immobilier en Thaïlande : Lionel Barbier, Fondateur de Thaï Property Promotion.

Avec une croissance de 4 à 6% depuis 10 ans et une fiscalité avantageuse, la Thaïlande séduit les investisseurs français et européens.

Pourtant en Thaïlande, la propriété des biens est régie par de nombreux textes normatifs. Selon la loi locale, les personnes physiques et morales provenant de l’étranger ne peuvent pas devenir propriétaire de terrains. La seule exception est l’acquisition d’un terrain de moins de 1600m2 à objet résidentiel suite à un investissement commercial et dont la valeur est au moins égale à 1 million d’euros.

Cet investissement qui doit être d’une durée d’au moins 3 années consécutives sur le territoire, nécessite l’autorisation du Ministère de l’Intérieur. Si l’accès à la propriété d’une maison ou d’un appartement est possible en pleine propriété, pour l’achat d’un terrain, société dotée d’un véritable service juridique, accompagne ses clients dans l’acquisition de biens d’investissements en Thaïlande du début à la fin de leur projet :

- Dans le choix du produit

- L’accompagnement sur place ou à distance

- Les démarches administratives et juridiques jusqu’à la vente finale

« Nos clients sont intéressés par deux types d’investissement : la villégiature pour leurs vacances ou leur retraite, ou bien un placement financier.  Avec des rendements de 10%, les produits en appart‘hôtel sont un investissement judicieux pour notre clientèle française »

explique Lionel Barbier, Fondateur de Thaï Property Promotion. De plus, l’achat de ce type de bien offre une possibilité de rachat à terme avec le capital garanti et parfois majoré jusqu’à 40%.

Pour un résident français, l’un des principaux atouts pour investir en Thaïlande est de bénéficier d’une fiscalité avantageuse : pas de taxe d’habitation, pas de taxe foncière tant qu’on ne loue pas le bien, pas d’impôt sur la fortune immobilière ni de taxe sur la plus-value. « De plus, aucune distinction n’est effectuée entre résidence principale et résidence secondaire.

Quant aux droits de succession, ils ne sont pas exigibles si le montant du bien n’excède pas les 2,6 millions d’euros. » Grâce à une convention fiscale franco-thaïlandaise de non double-imposition datant de 1974, les revenus locatifs de provenance thaïlandaise sont de surcroît taxés en Thaïlande et non en France.

Acteur majeur de l’investissement français en Thaïlande, Thaï Property Promotion prend les précautions nécessaires à ce type d’investissement et ce, quel que soit le pays : vérification de la solvabilité du promoteur ainsi que de la rentabilité locative.

« Bon à savoir : la location saisonnière type AirBnB est strictement interdite en Thaïlande. D’où l’intérêt de passer par un professionnel qui connaît bien la destination ainsi que le marché local » conclut Lionel Barbier.