Visa Non-Immigrant O en Thaïlande

Thai Property Promotion Immobilier en Thailande

Visa Non-Immigrant O en Thaïlande : Le guide complet

Par Thai Property Promotion 25 Octobre 2019
Pas simple de s’y retrouver dans les multiples visas disponibles pour qui souhaite s’installer en Thaïlande.

Le visa non-immigrant O, également appelé « Visa famille », fait partie des plus utilisés car il s’adresse notamment aux familles d’expatriés.

Voici ce qu’il faut savoir à son sujet et comment l’obtenir.
Visa Famille Thailande

Pour qui, pour quoi ?

Le visa non-immigrant de type O, qui est également appelé communément « Visa Famille », s’adresse à quatre « publics » différents.

Les personnes concernées sont celles effectuant une mission humanitaire ou du bénévolat, ou ayant une famille thaïlandaise, ou âgées de plus de 50 ans ainsi que les accompagnants (enfant, mari, épouse) d’une personne titulaire d’un visa OA (personnes retraitées et âgées de plus de 50 ans) ou B (visa destiné aux personnes désirant travailler en Thaïlande).

Si votre conjoint ou conjoint a décroché un emploi en Thaïlande, et qu’il ou elle détient, dès lors, un visa non-immigrant B, c’est un visa O qu’il faut demander pour vous et vos enfants. Le visa non-immigrant O n’est pas difficile à obtenir dès lors que vous respecter les conditions et les règles.

Le visa O ne permet pas de travailler

Il faut tout d’abord savoir que ce visa ne permet pas de travailler.

Cela ne veut pas dire que vous ne pourrez jamais avoir un emploi mais que vous devrez changer de visa, le cas échéant.

Il vous faudra, par exemple, faire une demande pour obtenir un visa non-immigrant B, puis ensuite un permis de travail.

L’entreprise qui désire vous embaucher, vous accompagnera, pour ce faire car elle doit alors fournir différents documents.

Petite précision importante, vous n’êtes pas non plus autorisé à travailler pour des clients ou une entreprise basée en dehors de la Thaïlande, en tant que salarié à distance ou en freelance, par exemple.

Prolonger son visa

Le visa non-immigrant de type O vous donne le droit de rester en Thaïlande pour un séjour de 90 jours Mais il vous sera possible de le prolonger pour un an (et opter alors pour un visa multi-entrées) ou de changer de visa si votre situation évolue.

Le visa O est (généralement) accordé pour une seule et unique entrée sur le territoire thaïlandais.

Cela signifie que si dans les trois mois, vous quittez le pays, votre visa sera annulé et vous devrez refaire une demande.

Si en tant qu’expatrié vous savez que vous allez devoir ressortir très vite pour diverses raisons (organiser le déménagement, trouver un locataire pour votre domicile dans votre pays d’origine…), il peut s’avérer plus judicieux d’entrer en Thaïlande en tant que touriste, dans un premier temps, sans visa (à noter qu’il existe aussi un visa « touriste »), gratuitement, si votre nationalité le permet.

Et vous ferez, ensuite, les démarches pour votre visa O, depuis votre pays d’origine ou en Thaïlande.

Dans ce dernier cas, vous devrez faire traduire vos justificatifs et sortir du pays pour vous rendre, par exemple, dans une ambassade thaïlandaise d’un pays proche : Cambodge, Laos…

Selon les ambassades, il vous faudra patienter deux ou trois jours ouvrables pour obtenir votre visa. Vous (et vos enfants, le cas échéant) devrez rester sur place puisque l’ambassade conservera votre passeport.

À noter également, si vous choisissez de venir en Thaïlande, en tant que touriste, dans un premier temps, vous devez acheter un billet d’avion aller/retour.

Si vous n’avez pas de visa, certaines compagnies aériennes refuseront de vous embarquer sans un justificatif attestant que vous quitterez la Thaïlande avant 30 jours.

Combien ça coûte ?

Le visa O coûte environ 80 dollars, plus ou moins selon les ambassades et l’évolution du cours du baht.

Les pièces à fournir

visa non-immigrant o Thaïlande

Les justificatifs à fournir diffèrent selon le profil du demandeur et sa nationalité.

Mieux vaut aussi jeter un œil sur le site internet de l’ambassade de Thaïlande auprès de laquelle vous comptez faire votre demande de visa car d’un pays à l’autre, la liste peut évoluer.

Il y a toujours un onglet « visa » qui précise les pièces à fournir et vous permet de télécharger votre formulaire de demande.

Cela dit, généralement, on va vous demander, au minimum, ce qui suit.

Pour un accompagnant une personne titulaire d’un visa OA ou B

  • Le passeport qui doit être valable au minimum 6 mois à partir de la date de départ (mieux vaux prévoir, aussi, une photocopie de son passeport)
  • Deux photos d’identité en couleur (Photomaton)
  • Une photocopie du livret de famille (page époux-épouse et/ou page enfant) et de l’acte de mariage
  • Une photocopie du passeport ou de pièce d’identité du membre de la famille titulaire d’un visa OA ou B avec la mention « copie conforme à l’original » inscrite par le titulaire du visa OA ou B daté et signé
  • Une photocopie du visa du membre de la famille titulaire d’un visa OA ou B

Personne participant à une mission humanitaire/ bénévolat

  • Le passeport qui doit être valable au minimum 6 mois à partir de la date de départ (mieux vaux prévoir, aussi, une photocopie de son passeport)
  • Deux photos d’identité en couleur (Photomaton)
  • Une lettre professionnelle ou une lettre d’invitation de l’organisation d’accueil en original
  • Une photocopie de la pièce d’identité de la personne habilitée à signer le document exigé ci-dessus, avec la mention « copie conforme à l’original » inscrite par la personne habilitée datée et signée
  • Une photocopie de la licence de l’organisation d’accueil
  • Demandeur ayant une famille thaïlandaise

  • Le passeport qui doit être valable au minimum 6 mois à partir de la date de départ (mieux vaux prévoir, aussi, une photocopie de son passeport)
  • Deux photos d’identité en couleur (Photomaton)
  • Une photocopie du livret de famille (page époux-épouse et/ou page enfant) et de l’acte de mariage
  • Une photocopie du passeport ou d’une pièce d’identité (en cours de validité) du membre thaïlandais de la famille, datée et signée par lui
  • Personne de plus de 50 ans

  • Le passeport qui doit être valable au minimum 6 mois à partir de la date de départ (mieux vaux prévoir, aussi, une photocopie de son passeport)
  • Deux photos d’identité en couleur (Photomaton)
  • Le justificatif de retraite ou une attestation sur l’honneur que vous n’avez pas d’activité professionnelle (mais avez des moyens financiers)
  • Justifier de ressources financières

    Visa Famille Thailande

    À noter, certaines ambassades exigent des preuves (relevés bancaires à l’appui) que vous disposez de moyens financiers suffisants pour subvenir à vos besoins.

    Elles ne les demandent (généralement) pas pour les accompagnants d’une personne titulaire d’un visa B car la délivrance de ce visa implique de fournir des justificatifs attestant que le demandeur a un emploi à la clé, en Thaïlande.

    Et donc une rémunération suffisante, un expat ne pouvant pas gagner moins de 53.000 bahts, soit environ 1.700 dollars, par mois.

    Mais pour les trois autres cas de figures, mieux vaut anticiper et se renseigner.

    Sur son site internet, l’ambassade de Thaïlande, en France, évoque la nécessité de disposer de plus de 6000 euros sur son compte bancaire, au moment de la demande de visa O.